Sélectionner une page

« Quel est ton tarif horaire ? » Voici une question très courante chez les indépendants. Pourtant, tarifer vos services à l’heure est une erreur. Cela pourrait même bloquer l’évolution de votre entreprise. Voici pourquoi.

Dans ce podcast :

  • Facturer à l’heure : cela veut dire quoi exactement ?
  • Pourquoi vous ne serez pas rentable sur le long terme.
  • Pourquoi le tarif à l’heure va bloquer votre évolution.
  • S’affranchir de l’ennui des time sheets.
  • La méthode que j’utilise pour facturer.

 

En résumé :

Facturer à l’heure : kezako ?

La plupart des freelances ont un tarif horaire ou journalier. Par exemple, un graphiste pourrait annoncer qu’il travaille pour 50€/h. A la fin du projet pour un client, il va donc calculer le nombre d’heures qu’il a passé sur ce projet et le multiplier par 50€ pour avoir le montant total. Même si ce modèle est le plus utilisé, il n’est pourtant pas idéal.

 

 

Facturer à l’heure : le meilleur moyen pour ne pas être rentable

Malheureusement, beaucoup de freelances connaissant des difficultés financières. Pas forcément tous les mois, mais il y a des moments durs. Cela vient de ce tarif à l’heure. Celui-ci est souvent calculé en imaginant que l’on va travailler tous les jours non-stop. Mais la réalité d’un indépendant est différente. Supprimer toutes les heures de votre journée où vous allez travailler sur votre comptabilité, où vous allez avoir des rendez-vous, … Cela supprime des heures où vous travaillez vraiment sur un projet et cela diminue votre chiffre d’affaire à la fin du mois.

 

Facturer à l’heure : se mettre des barrières

Si vous facturerez à l’heure et que vous souhaitez gagner plus, vous allez devoir travailler plus. Rien d’illogique jusque-là. Mais il n’y a que 24 heures dans une journée. Vous allez donc être bloqué à ce niveau-là. Vous pouvez alors augmenter votre tarif horaire. Mais jusqu’à quel point ?

 

Facturer à l’heure : perdre du temps avec les time-sheets

De nombreux employés complètent des time-sheets en entreprise pour prouver qu’ils travaillent vraiment. Cela fait perdre un temps fou à tout le monde. Alors pourquoi vous ennuyer avec cela aussi ? Vous êtes indépendants, vous avez déjà suffisamment de paperasse à remplir. Pas besoin d’en ajouter en plus.

 

Facturer à l’heure : comment faire autrement ?

Je ne facture plus à l’heure depuis plus d’un an. A la place, je crée des packages basés sur la valeur que j’apporte à mon client.

Dans mon programme de coaching par exemple, j’ai un prix global pour les 6 mois d’accompagnement. Je n’ai donc plus de tarif horaire ou à la séance avec les participants de ce programme. C’est plus simple pour tout le monde, et surtout, beaucoup plus sain.

Tarifer ses prix et services est un élément très compliqué et malheureusement, très peu d’informations se trouvent sur le net. C’est pourquoi j’ai décidé de créer une formation à ce sujet. Découvre ma formation « Comment fixer ses prix intelligemment en 2019 ? », la méthode simple pour fixer ses prix, à la hauteur de ses compétences, sans culpabiliser. https://valentine.podia.com/comment-fixer-ses-prix-intelligemment-en-2019

formation1