Entreprenariat

5 erreurs que j’ai faites en créant des formations en ligne

26/07/2020

< RETOUR AUX ARTICLES

Les offres de formations en ligne sont en constantes évolutions. Créatrice de programmes en ligne depuis plusieurs années, j’ai relevé cinq erreurs fréquentes à ne pas commettre. Je vous rassure, je les ai toutes faites 😉

1/ Ne pas prévendre sa formation

Bien que vous soyez très investi dans la création de votre formation, celle-ci peut ne pas se vendre, et vous pouvez abandonner cette activité très facilement. Se tromper de sujet, avoir une idée de formation qui ne répond pas aux besoins actuels du public, penser que la formation sera utile à tous, sont les principales causes d’une formation qui ne se vend pas.  

Une solution simple qui évitera toute déception : assurez-vous que les gens vont l’acheter. Et le meilleur moyen pour y arriver, c’est de la prévendre. Pour cela, communiquez sur votre offre de formation en envoyant un email à votre liste de diffusion et en publiant sur les réseaux sociaux. Expliquez qu’une formation en ligne sera prochainement lancée et qu’elle est d’ores et déjà accessible, à un prix préférentiel. Si aucune prévente ne se réalise, cela signifie malheureusement qu’elle n’intéresse personne, malgré un tarif compétitif.   

2/ Donner beaucoup de théorie

Chacun à sa manière d’apprendre, et pour ma part, j’aime apprendre constamment de nouvelles choses, notamment grâce à la théorie. Cependant, j’ai découvert que ce n’est pas le cas de tout le monde et un constat est évident : la qualité prime sur la quantité. Ne misez donc pas sur un nombre d’heures de théorie conséquent pour vendre votre formation. Malgré l’intérêt d’un sujet, cela peut être très décourageant pour un participant de recevoir un module de 25 heures…

3/ Ne pas penser « transformation »

Le but est bel et bien de former les membres sur un sujet et de les aider à résoudre un problème, mais ils attendent principalement en retour une transformation, grâce à votre formation.

Au-delà de la théorie, votre formation doit donner les clés pour que les membres passent, dès la fin de la formation, à l’action et réussissent leur business. Par exemple, ma formation « Prêt-à-Digitaliser » permet aux participants de créer eux-mêmes une offre digitale et de digitaliser leur business. L’objectif est de pouvoir passer à l’action rapidement en utilisant les outils et les méthodes que j’aurais transmis lors de la formation. Ainsi, mes modules théoriques sont plus courts – une dizaine de minutes – et sont accompagnés d’exercices pratiques, tels que des workbooks.

4/ Ne pas offrir une vraie expérience

Les formations et programmes en ligne ont un réel succès. Pour les participants, l’intérêt est de vivre une expérience sociale et enrichissante.

Créer un événement live, offrir des cadeaux physiques de petites valeurs (pins, magnet), des surprises… plusieurs outils existent afin de fédérer les participants et ainsi augmenter leur niveau de satisfaction. Par ailleurs, pour des formations de 1 000 € et plus, il est indispensable d’offrir cette expérience.

Le meilleur exemple que je puisse donner – étant une fidèle participante – est la formation sur le membership de Stu McLaren, intitulée Tribe. Cette formation a lieu une fois par an, elle offre une expérience incroyable aux participants ; la transformation et le passage à l’action sont au rendez-vous. Il y a d’un côté une formation en ligne, et de l’autre, un événement en présentiel, plus des cadeaux qui sont envoyés directement dans la boite aux lettres !  

5/ Ne pas avoir de conditions générales de vente (CGV)

La mise en place d’un cadre juridique et administratif est indispensable pour les entrepreneurs. De même lorsque vous proposer des formations en ligne.

Si certaines personnes ne sont pas satisfaites du programme ou réalise que ce n’est pas fait pour eux, un remboursement sera alors demandé, vos CGV seront la clé pour vous dénouer de situations délicates. Ces dernières sont validées par le participant au moment de l’inscription et elles détaillent les modalités de remboursement, les mensualités, etc. Vous pouvez les rédiger vous-mêmes, en s’inspirant d’autres CGV, ou bien passer par un avocat. Etablissez des conditions claires et précises, par exemple : aucune mensualité en cours n’est remboursable mais le participant peut se désinscrire à tout moment ; aucun remboursement ne sera fait si la raison d’abandon du participant est le manque de temps pour suivre la formation, etc.

Respectez-vous, respectez votre activité et soyez responsable en ayant défini un cadre juridique et administratif clair et précis.

Tu souhaites créer ta première offre digitale mais tu n’as aucune idée de produit ? Fais le quiz « Quel produit digital est fait pour toi et ton business ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

recherche dans les épisodes !

Hey ! As-tu des conseils sur...