Blog

Sur quel réseau social devez-vous communiquer ?

Cela va faire bientôt 4 ans que je travaille à mon compte à 100%. Même si le bilan est positif (globalement je m’éclate dans ce que je fais et je n’ai jamais eu de période creuse), j’ai quand même eu l’opportunité de faire des erreurs. Et pas qu’un peu. Rien que pour vous, voici les 5 choses que j’aimerais refaire. Et donc les 5 erreurs que je vous invite à ne surtout pas reproduire 😉

 

1.Mieux gérer le côté administratif

C’est clairement la cata de ce côté-là. Autant je suis plutôt organisée dans la vie de tous les jours, autant j’ai toujours eu un problème avec l’administratif dans le professionnel. Heureusement, mon père a été indépendant pendant des années et a pu m’aider. Mais aujourd’hui encore, je perds un temps fou à retrouver des preuves de paiement de 2017. Honnêtement, je pense que ma comptable me déteste et elle a bien le droit J Toujours en retard pour les déclarations de TVA ou la déclaration d’impôt annuelle. Ce manque d’organisation me fait perdre du temps, de l’argent et est juste une grosse source de stress.

Mieux gérer l’aspect administratif est donc définitivement la chose que je dois encore travailler dans les prochains mois.

 

2. Prendre des vraies vacances

Et même, des vrais week-ends. Je n’ai pas de mal à prendre un après-midi off quand il fait beau mais je suis incapable de vraiment décrocher plusieurs jours. Même quand je pars aux USA, je travaille toujours à distance. Ici encore pour mon prochain voyage, mon planning est déjà presque full. Bon en vrai, je vous prépare un chouette lancement. Mais pour la bonne résolution de prendre des vraies vacances, on repassera.

 

3. Écouter mon intuition

Je ne sais pas combien de fois j’ai accepté des collaborations qui ne me tentaient pas. Que ce soit pour le job en lui-même ou parce que la personne ne me paressait pas fiable.

Et bien sûr, je me retrouve à chaque fois à regretter d’avoir accepté certaines collaborations.

Nous pourrions dire que c’est toujours de l’argent qui rentre. Mais avec le recul, j’aurais préféré garder mon énergie à développer mes produits et formations en ligne, plutôt que de bosser pour d’autres.

Maintenant, quand je ne sens pas un projet, je dis simplement que je ne suis pas la bonne personne pour travailler dessus. Rapide, poli et efficace.

 

4. Apprendre à déléguer plus rapidement.

« Pourquoi tu ne prends pas quelqu’un pour t’aider ? ». Excellente question que je reçois chaque semaine. C’est bien simple, je ne sais pas déléguer. Je fais des efforts, vraiment. Mais globalement, j’aime travailler seule dans mon coin. Mon objectif était de prendre quelqu’un à mi-temps pour la fin de l’année. Cet objectif ne sera clairement pas atteint. Par contre, je bosse avec des freelances lors des rushs et j’ai même délégué le développement de mon site ! Une énorme étape que j’aurais dû passer beaucoup plus vite.

 

5. Créer des process

Si j’ai autant de mal à déléguer, c’est également parce que je suis la seule à savoir ce que je dois faire. Je n’ai jamais pris le temps d’avoir des process clairs et précis dans ma manière de travailler. Dans ma tête, c’est clair. Pour une personne extérieure, c’est le gros bordel. Difficile de déléguer donc, quand uniquement expliquer ce que je fais vraiment prends des heures.

Prochaine étape : un coaching avec une spécialiste dans la gestion de business la semaine prochaine. Et l’installation d’un CRM. Une première étape pour pouvoir mieux gérer donc 😉

 

Quand je relis les différents points de cet article, je trouve que l’élément principal est la perte de temps et le gain de stress. Sans ces points négatifs, je me serais épargné quelques nuits blanches 😉 Mais je considère que cela fait partie de l’apprentissage.

J’espère que  cet article vous sera utile si vous lancer/développez votre activité 😉