Entreprenariat

Comment différencier son contenu gratuit et son contenu payant ?

23/08/2020

< RETOUR AUX ARTICLES

Il est courant de créer du contenu gratuit (article, podcast ou vidéo) pour attirer son public cible et trouver des clients. Mais lorsque notre business repose sur la vente de produits informatifs (formation ou membership), comment mettre la limite entre le contenu gratuit et celui que l’on vend ? Réponse et éclaircissement dans cet épisode.

Inscris-toi au challenge « 4 jours pour créer une offre digitale qui se vendra« .

Le contenu « gratuit », c’est quoi ?

Pourquoi sommes-nous autant à créer du contenu sur le web ? Il s’agit d’une technique de marketing bien connue : le marketing de contenu. Cette stratégie repose sur la création de contenu informatif, sous différents formats comme les articles de blog, les podcasts, les vidéos,…

Cette technique permet de se positionner comme expert mais surtout de se faire connaitre. Ce type de contenu se partage très bien sur le web et permet d’être référencé.
C’est la stratégie que j’ai utilisée depuis mes débuts et que je continue d’utiliser. Je la conseille à chaque indépendant, freelance ou entrepreneur.

A lire : « Je n’ai jamais fait de prospection active, je t’explique comment. »

Créer et vendre du contenu « payant »

Le monde de l’infoprenariat et le business des produits en ligne ont explosé ces dernières années. Ce n’est plus un secret : la formation en ligne est un excellent produit à vendre. Il existe également d’autres produits digitaux qui peuvent être créé comme le membership, les templates, les masterclass,… 

A lire : « 5 offres digitales (hors formation en ligne) que tu peux créer dès aujourd‘hui.« 

Ajouter une offre digitale à son business est mon conseil numéro 1 actuellement. Même si tu proposes plutôt une offre de service en 1 :1, tu peux totalement ajouter ce type de produit à ton offre globale.

Faut-il se censurer dans son contenu gratuit ?

Créer des formations en ligne et des produits digitaux, c’est génial. Mais comment différencier son contenu gratuit de son contenu payant ? Il est en effet compliqué de se censurer dans son contenu gratuit. Si celui-ci n’est pas qualitatif, le public n’aura pas envie de nous suivre. Et encore moins d’acheter notre offre payante.

Mais si on donne « tout » dans le gratuit, comment donner envie d’acheter le payant ?

Bonne nouvelle, il n’est plus nécessaire de vouloir différencier les deux. Ton contenu payant doit avant tout aider les participants à passer à l’action.

Ils ne vont pas acheter une formation pour la théorie. On trouve tout sur le web déjà de toute façon ! Ton public veut ta méthodologie, tes process, ton plan d’action et surtout, ton expérience et tes raccourcis.

Par exemple, une formation en ligne ne doit pas être que de la théorie. Les participants doivent connaitre une vraie transformation. La valeur de ton produit payant se trouve là : avoir des résultats en allant plus vite et plus efficacement au lieu de tout chercher et tout tester par soi-même.

Organiser son contenu gratuit par rapport à son contenu payant

Mon contenu gratuit sert à préparer mes futurs élèves et participants de mes programmes. Quand ils arrivent dans une formation, j’ai envie qu’ils connaissent déjà certains aspects. Comme cela, on peut directement passer à l’action.

J’ai donc une partie du contenu gratuit qui va servir à vulgariser certains points (par exemple : « C’est quoi, une mailing list ? »). Une autre partie va me permettre de montrer l’intérêt de ce point pour le business (exemple : Pourquoi la mailing list est le meilleur outil pour vendre ? »). Et puis, je vais même déjà donner des conseils pour commencer à appliquer (exemple : « Qu’écrire dans sa newsletter hebdomadaire ? » ou « Comment avoir des nouveaux inscrits à sa mailing list ? »).

Dans ma formation payante, je ne vais pas dévoiler LE secret ultime pour vendre grâce à sa mailing list. Il n’y en pas, et s’il y en avait un, il serait déjà connu et dispo gratuitement sur le web. Par contre, je vais donner le plan exact pour construire une mailing list qui voudra acheter. Je vais expliquer les différentes étapes de manière à faire les choses dans l’ordre.

L’avantage pour les participants ? Ils suivent un fil conducteur. Au lieu de chercher à gauche à droite des infos, il y a un plan précis qui donnera des résultats rapidement. Cela évite également de rater des étapes importantes.

Et n’oublions qu’une formation « payante » apporte également d’autres avantages pour aller plus vite : support dans un groupe privé, questions/réponses, feedback,…

Je ne pense donc pas qu’il soit nécessaire de se censurer dans son contenu gratuit. Quoi qu’il arrive, il y aura toujours des personnes qui n’achèteront jamais, et il y aura des personnes qui souhaiteront acheter même si elles connaissent déjà tout. Le plus important : montrer la qualité de son contenu et son expertise.

Inscris-toi au challenge « 4 jours pour créer une offre digitale qui se vendra » : https://jevisdemapassion.com/4-jours-pour-creer-une-offre-digitale-qui-se-vendra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

recherche dans les épisodes !

Hey ! As-tu des conseils sur...